Interpellation sur le fair-play en campagne électoral

Publié le mercredi 3 octobre 2012
Cet article a reçu 0 commentaire

Le soussigné a eu l’extrême plaisir d’assister à l’inauguration d’une très belle sculpture dans son quartier, square Alexandre, le 11 septembre dernier, en présence du gratin de la majorité politique en place, à commencer par le plus connu d’entre eux, le Bourgmestre Willem Draps, qui n’y était, « naturellement », pas en sa qualité de « tête de liste » de la Liste du Bourgmestre. Une dizaine de riverains du quartier était présente, tous les habitants du quartier ayant reçu dans leurs boîtes aux lettres une adorable invitation de la part du Bourgmestre, imprimée non pas aux frais de la « Princesse » (qui n’aurait pu être que l’Echevine Anne-Charlote d’Ursel) mais aux frais du contribuable wolusampétrusien, et n’entrant, « évidemment », pas dans les dépenses électorales du Bourgmestre ni dans celui de sa magnifique Liste.

Cet exercice fut renouvelé, le même jour, à deux reprises, à deux autres endroits
de la commune, au coin de l’avenue Jules César et de l’avenue de l’Horizon et au rond-point avenue de Longueville-rue du Bémel, chaque fois en présence du Bourgmestre, d’Echevins et d’élus de la majorité, voire de l’ex-majorité (Echevin Van Craenem), de différents habitants des quartiers concernés, ayant, forcément, tous reçu une touchante invitation à se rendre à ces inaugurations inoubliables. On se serait cru, par moments, à la Biennale d’art de Venise en terre woluwéenne.

Le 20 septembre, les habitants de plusieurs avenues et rues du quartier du soussigné ont, à nouveau, reçu une lettre du Bourgmestre, indiquant que l’on procéderait à la rénovation du revêtement asphaltique du carrefour Lothier-Putdael-Isidore Gérard du 24 au 27 septembre et il serait vraiment de mauvais aloi d’imaginer qu’il y ait une coïncidence avec la date des élections communales du 14 octobre prochain…

La première question que le soussigné se pose, dès lors, est de savoir, si le Collège des Bourgmestre et Echevins ne pourrait pas également en profiter pour refaire, enfin, comme déjà réclamé, sans succès, par le soussigné dans le passé, les trottoirs dans le quartier Putdael, qui en ont, à certains endroits, bien besoin ? Le soussigné ne s’opposerait même pas à ce que ces travaux débutent avant les élections du 14 octobre, ni à ce que le Bourgmestre adresse une lettre à ce sujet à tous les habitants du quartier, voire au delà.

La deuxième question, plus sérieuse, que le soussigné se pose, est de savoir si ces travaux et événements divers (réfection des rues et avenues, inauguration d’œuvres d’art, aménagement d’espaces publics, etc.) clientélistes (oups, le mot m’a échappé), qui sont particulièrement multiples dans tous les quartiers de Woluwe-Saint-Pierre depuis 2 ou 3 mois peuvent être considérés comme des procédés « fair-play »
en cette période pré-électorale ? Ne faudrait-il pas, à l’avenir, réfléchir à l’établissement d’un Code de déontologie électorale wolusampétrusien ?

En attendant, merci déjà pour la rénovation des trottoirs du quartier Putdael, mais le soussigné ne vous garantit pas pour autant qu’il votera pour la Liste du Bourgmestre le 14 octobre, sauf, peut-être s’il reçoit une belle lettre du Bourgmestre annonçant ces travaux avant la date fatidique précitée.

Pascal Lefèvre
Chef de groupe et Conseiller communal Ecolo
Futur Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre en 2036