Invendus alimentaires : Woluwe-Saint-Pierre se met à table !

Caroline Lhoir, échevine de l’environnement (Ecolo) convie l’opposition à un groupe de travail anti-gaspi

Publié le mardi 26 février 2013
Cet article a reçu 0 commentaire

C’est cette fois au menu du conseil communal de Woluwe-Saint-Pierre qu’a été inscrit le débat « invendus alimentaires », suite au dépôt d’un projet de motion par un conseiller communal de l’opposition (Emmanuel Degrez, PS).

En substance, il ressort des échanges que l’idée de s’attaquer à la lutte contre le gaspillage alimentaire est accueillie tout à fait positivement. Le triple objectif (environnemental, économique et de solidarité) est évidemment partagé par l’ensemble de la majorité. Par contre, l’échevine estime la modalité proposée (le permis d’environnement) peu adaptée au terrain local et peu opérationnelle (seuls 4 de nos commerces sont en effet soumis à un permis d’environnement, et ceux-ci ont une durée de 15 ans…) et entend donc mettre… les bouchées doubles !

En conséquence, il a été proposé de reporter le point à un conseil communal ultérieur, et de réunir autour de la table un groupe de travail associant majorité et opposition – une première depuis le début de la nouvelle mandature – aux fins d’intégrer des modalités précises, opérationnelles et, surtout, plus adaptées au terrain local. La volonté est de faire un état des lieux de la situation (quels sont les besoins des acteurs sociaux locaux ? quelles sont les démarches faites proactivement par les commerces), d’étendre les mesures à l’HORECA, aux maraichers et aux collectivités, pour mettre en œuvre ensuite des solutions concrètes.

***

Nous vous invitons à prendre connaissance, ci-joint, de la réponse complète de l’Echevine de l’environnement, de la politique des déchets et du développement durable.

PDF - 242.3 ko