Plantes invasives : mieux vaut prévenir que guérir !

Renouée du Japon, Balsamine de l’Himalaya, Arbre à papillon, Verge d’or du Canada, Berce du Caucase,... autant de noms sympathiques sous lesquels se cachent pourtant de véritables pestes végétales ! Toutes ont en commun d’être invasives. Les plantes invasives constituent une problématique environnementale d’actualité. En adoptant le Code de conduite sur les plantes invasives, la Commune de Woluwe-Saint-Pierre se donne comme mission de lutter contre leur prolifération au travers de 3 types d’actions : information – prévention – gestion.

Publié le samedi 3 mai 2014
Cet article a reçu 0 commentaire

Pour lire la suite de cet article, veuillez cliquer sur le pdf ci-joint :

PDF - 122.9 ko